Travaux

Opération transplantation réussie pour Néobus

Certes, ce n’est pas une opération à cœur ouvert, mais la transplantation de grands végétaux est toujours une opération délicate.

Après le déplacement de 23 palmiers et de 7 terminalia, du carrefour Patch à la promenade Pierre Vernier et à la pépinière municipale, c’est au tour de 3 palmiers de voyager du Centre Médical de Koutio au parc du « Croissant vert », à côté de la piscine de Dumbéa.

« Le plus important est la préparation du végétal, explique  Mikaël Dufour, conducteur de travaux chez Pacifique Jardin Paysage. Il faut réduire le système folière, c’est-à-dire tailler les palmes, pour éviter le stress hydrique ». Car oui, les arbres sont sujets au stress !

« On les pulvérise également avec un produit naturel anti transpirant avant de les déterrer ». Une opération qui se fera « à l’ancienne » car les 3 sujets sont très hauts et plantés très serrés ce qui rend l’utilisation d’une transplanteuse impossible. Les arbres vont ainsi être soutenus par une grue, déplantés par une pelleteuse pendant que des câbles sont passés sous la motte pour sectionner les racines. « Ils sont ensuite replantés dans les fosses préalablement creusées puis haubanés par des câbles durant toute une année, le temps de prendre racine. »